MENU
sortir-zone-confort

by • avril 28, 2014 • Efficacité, Entrepreneurship, Leadership, Motivation, Personnel, Présentation en public, RelationsComments (0)964 •

3 choses à faire pour arriver (enfin) à sortir de ta zone de confort

Réfléchis...: 80%%

Réfléchis encore.: 90%%

Passe à l'action ! : 100%%

IsItGonnaChangeMyLife ?

Summary:

Si tu veux devenir meilleur(e) et te payer la vie qui va avec (meilleur job, meilleures missions, meilleur salaire, meilleurs relations…) t’aventurer en dehors de ta zone de confort est sans aucun doute la meilleure chose que tu puisses entreprendre ! Le hic, c’est que sortir du petit cocon tout familier et tout chaud peut s’avérer particulièrement flippant lorsque l’on en a pas l’habitude…

Pour te donner le courage de bouger et d’entreprendre les actions qui s’imposent, essaie donc ça :

#1 – Prends conscience de ce qu’il t’attends au bout du changement…

Réfléchis à ce comportement que tu as envie de faire bouger. Penses à la façon dont cela se traduira concrètement pour toi le jour où tu parviendras enfin à prendre la parole en public, à échanger plus facilement avec les autres ou à t’organiser réellement pour de bon. Quel impact sur ta carrière ? Sur tes relations ? Sur ton quotidien ? Sur ta réputation ? Sur ton chèque en fin de mois ?

#2 – Garde en tête ce à quoi tu te prépares si tu privilégies le statu-quo.

Certains avancent car ils jouent pour gagner. D’autres parce qu’ils veulent se préserver de la perte et de l’échec. Si tu fais partie de cette catégorie, prends 2 minutes de plus pour te projeter dans un avenir où tu ne ferais pas les efforts nécessaires… Où va t’amener cette incapacité à tenir 3 mots en public ? Quel va être l’impact au long cours de cette difficulté que tu as à échanger avec les autres ? En quoi ce manque d’organisation chronique va t’il finir par bloquer ta carrière ou même ta vie plus perso ?

#3 – Monte un plan précis pour atteindre ton objectif !

N’attends ps de te sentir dépassé(e) par la situation… Colle-toi 2 ou 3 objectifs ultra spécifiques et bosse dessus à fond ! Si tu flippes à l’idée d’aborder les gens lors d’un cocktail professionnel par exemple, ne t’aventure pas là-bas en te disant qu’il faut que tu deviennes le meilleur « Small Talker » de la planète ! Plantage garanti. Fixe-toi plutôt des objectifs réalistes. Liste 2 ou 3 personnes max auxquelles tu dois à tout prix parler… et va vers elle. Ne tente pas de monopoliser leur temps (elles risquent de te rejeter, ce qui renforcera la croyance selon laquelle tu n’es « pas fait pour ça »). Crée la relation « en gros » et fais en sorte de les revoir dans un environnement plus confortable pour leur dire tout ce que tu as à leur dire (pitcher ton projet, parler de tes services, proposer un partenariat…).

Partagez cet article !

Related Posts