MENU
dexter-1

by • janvier 10, 2014 • Communication, Efficacité, Influence, Networking, UncategorizedComments (0)1451

3 façons de devenir un leader respecté dans son domaine

Utilité: 70%%

Difficulté: 40%%

Investissement nécessaire: 80%%

85%

Summary:

De nos jours, tout le monde possède une Personal Brand. Certains poussent même l’exercice jusqu’au « Personal Branling »… Quoi qu’il en soit si tu souhaites te distinguer de la masse, tu auras besoin d’être un peu plus que le mec ou la nana sympa qui possède 2 ou 3 compétences répandues (il y en a des tonnes comme ça sur le marché…).

Le secret ? Parvenir à te distinguer en offrant un style et une perspective réellement UNIQUES sur le marché… et faire en sorte d’obtenir une reconnaissance à la fois à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur de ta boite !

Voici 3 pistes pour enclencher le processus :

#1 – Construits-toi une (véritable) présence en ligne.

Pour beaucoup, Internet est sans aucun doute l’un des endroits les plus adaptés pour commencer à faire la démonstration de ses connaissances/compétences/de son style… Poste des commentaires sur les blogs qui traitent de tes sujets d’expertise, écris tes propres articles, connecte-toi avec d’autres amis ou avec des bloggers déjà influents pour créer un réseau.

#2 – Décroche des récompenses…

La plupart des gens sont sensibles aux marques plus ou mons « officielles » de reconnaissance. Dans toutes les branches, dans tous les jobs – peu importe le secteur sur lequel tu évolues – il y a des prix à décrocher et des médailles à se faire coller… N’hésite pas à t’inscrire pour être nominé. Souvent il s’agit d’un formulaire à remplir sur le net… Au pire – si tu as peur de passer pour un mégalo – demande à l’un de tes collègues de le faire !

#3 – Valorise ton pedigree !

Tout le monde ne sort pas d’une école prestigieuse c’est un fait. Mais… peu importe ! Si tu possèdes un diplôme qui claque un minimum – en lien avec une expertise que souhaites valoriser – met-le en avant. Si certaines personnes (voire certaines cultures) sont assez peu attachées à ce type de « validation externe », d’autres y sont en revanche particulièrement sensibles. Fais-le ! L’argument d’autorité est un truc qui fonctionne encore assez bien…

Partagez cet article !

Related Posts