MENU
manager-un-perfectionniste-david-bernard-psychologue

by • janvier 29, 2014 • Boss Management, Communication, Efficacité, ManagementComments (0)1243 •

3 façons de manager un perfectionniste

Utilité: 80%

Facilité: 65%

Résultats probables: 85%

SuperManager

Summary:

Si avoir un perfectionniste au sein de son équipe peut être une chance incroyable (son niveau d’exigence va souvent au-delà de ce que l’on attend de lui, il vérifie systématiquement son job avant de le remettre, il commet 3 fois moins d’erreurs que le collaborateur lambda…), cela peut également devenir rapidement un enfer (il a tendance à faire des fixettes sur des points de détail, il est capable de saouler l’équipe parce qu’une virgule n’est pas à la bonne place…).

Si tu dois faire avec un(e) « excité(e) du tableau excel », voici 3 trucs à utiliser sans modération pour te permettre de tirer parti de son talent… sans pour autant te faire dépasser par sa tendance à la rigidité !

#1 – Donne-lui les bonnes choses à faire !

Pas de management, pas de tâches d’une complexité trop délirante, pas de travail qui nécessite de prendre des décisions dans l’incertitude… Donne-lui des choses à faire pour lesquelles il existe des bonnes ou des mauvaises réponses, pour lesquelles il s’agit davantage de « bien faire » le job ou de « dérouler du process » plutôt que de faire preuve de créativité ou de souplesse.

#2 – Aide-le/la à devenir plus « conscient(e) »

Les monstres de perfectionnisme n’ont souvent qu’une conscience (très) limitée de l’impact de leurs comportements sur les autres. Prends ton courage à deux mains et explique-lui la chose de manière claire ! Aide-le à comprendre lorsque ses standards le servent… et lorsqu’ils déservent l’équipe, voire la boite toute entière.

#3 – Apprends à communiquer avec lui/elle.

Les perfectionnistes ont souvent du mal à recevoir le feedback… trop ébranlés dans leur image d’eux-mêmes par ce qu’ils considèrent comme des attaques personnelles injustifiées (« Ce n’est pas moi qui ait un problème ! Ce sont les autres qui bossent comme des manches ! »). Demande-lui conseil sur la meilleure façon – pour toi comme pour les autres – de lui donner du feedback. il sera certainement plus enclin à l’accepter par la suite…

Partagez cet article !

Related Posts