MENU
ruiner-potentiel

by • août 27, 2014 • Communication, Efficacité, Motivation, Personnel, RelationsComments (0)2200 •

4 mauvaises habitudes qui ruinent ton potentiel

C'est dur ?: 60%%

C'est long ? : 70%%

Ca marche ? : 100%

ImpactSurTaProductivite

Summary:

Nous avons tous 1 ou 2 mauvaises habitudes dont nous aimerions nous débarrasser. Lorsque l’on exerce un job depuis pas mal de temps ou que l’on est dans la même boite depuis un moment, il se passe souvent un phénomène curieux : Nous avons tendance à devenir plus complaisants avec nous-mêmes et avec ces « bad habits »… Du coup, c’est généralement à ce moment que nos mauvaises habitudes se donnent à voir…

Voici les 4 mauvaises habitudes dont tu devrai te débarrasser rapidement si tu ne souhaites pas voir ton potentiel… rester un potentiel !

#1 – Faire cavalier seul

Si tu fais ton job tout seul, que tu agis tout seul et que tu n’as aucun confident dans la boite, alors tu risques davantage de te vautrer. En effet, avoir des personnes dont on est proche au boulot, ce n’est pas juste passer des bons moments pour faire tourner l’horloge plus vite… Si tu as de mauvaises habitudes, ce sont généralement elles (les personnes dont tu es proche) qui sont les premières à t’en faire part. Tu peux également leur parler de ce que tu souhaites changer, ce qui crée automatiquement (pour la plupart des personnes) un sentiment de responsabilité. En reconnaissant publiquement tes « limites », tu te crées un public. Du coup, il devient de ta responsabilité de te bouger pour modifier la situation. Sinon…non !

#2 – Etre incapable de te fixer des priorités

Si tu es dans ce cas, tu risques rapidement de te retrouver dépassé(e) par la tonne de boulot qui ne va pas manquer de te tomber sur le dos… Fais en sorte de te taper le plus compliqué le matin en arrivant, c’est généralement à ce moment que notre « muscle de la volonté » est le plus gonflé. Garde les tâches routinières pour la fin de la journée, lorsque tu es en descente. Tu n’auras qu’à te mettre en pilote automatique et la quantité de boulot que tu vas abattre sera d’autant plus impressionnante en fin de course. Pourquoi pas également utiliser les 5 ou 10 dernières minutes de ta journée pour fixer les priorités du lendemain ?

#3 – Etre mis en mouvement par la peur !

Il est facile d’être motivé surtout par la peur : peur de l’échec, peur d’être exclu socialement ou de la boite… Le problème avec ce type de moteur, c’est qu’il a davantage tendance à paralyser et à inhiber le passage à l’action qu’à nous tirer vers le haut. Le remède contre la peur ? Planifier ! Commence par faire une liste des choses que tu as accompli et garde la sous les yeux comme une forme d’encouragement et de preuve de ta capacité à « délivrer ». Ensuite, fais une seconde liste des choses que tu souhaites accomplir et des étapes pour y parvenir. Et n’oublie jamais ça : la meilleure façon de venir à bout des gros projets, c’est de les subdiviser en toutes petites tâches… et de les réaliser les unes après les autres en célébrant les « micro-succès » en chemin.

#4 – Procrastiner, encore, et encore, et encore, et encore…

La communication est un facteur clé de succès au boulot. Si tu reportes ce coup de fil, que tu delay la réponse à cet email… tu risques juste de bloquer les situations dans lesquelles tu te trouves (et dont tu souhaiterais pourtant venir à bout au fond de toi !). En plus, répondre rapidement aux sollicitations des uns et des autres – lorsque cela est réellement utile bien évidemment – a pour effet de renforcer les liens (et la confiance) avec tes différents interlocuteurs qu’ils évoluent en interne ou à l’externe de ta boite.

Partagez cet article !

Related Posts