MENU

by • août 20, 2013 • UncategorizedComments (0)522

Pourquoi vos idées passent à la trappe…

Nous sommes tous amenés à avoir de bonnes idées dans le cadre de notre job. Des idées sur les nouvelles fonctionnalités à apporter à nos solutions, sur les nouveaux services à proposer, sur la manière dont il faudrait marketer telle ou telle offre, sur la meilleure façon de porter cette offre sur le marché…

Convaincus du bien-fondé de nos insights, nous nous précipitons dans le bureau de nos collègues, de nos patrons. Et dans la grande majorité des cas… Le fruit de nos réflexions passent à la trappe.

C’est un peu comme si personne n’était capable d’entendre / de voir les bénéfices qui nous apparaissent pourtant (si) évidents…

Si vous avez l’impression d’être entourés d’aveugles et de sourds, sans doute gagneriez-vous à essayez ce qui suit :

#1 – Prenez le temps de coucher vos idées par écrit.

Le chemin qu’empruntent les (bonnes) idées pour arriver à la conscience est parfois un peu confus… Ne vous imaginez jamais que parce qu’une idée est claire pour vous, elle le sera pour les autres ! Vous avez un truc intéressant en tête ? Couchez-le sur le papier. Expliquez de quoi il s’agit concrètement. Faites en sorte d’être le plus factuel possible. De quoi s’agit-il ? Qui visez-vous ? Pourquoi ? A quelle fin ?

#2 – Détaillez les bénéfices attendus

En quoi la mise en oeuvre de votre idée apportera t’elle une réelle plus value pour la boite ? S’agit-il simplement de faire les choses « un peu différemment » pour le plaisir de tout chambouler ? Si vous n’êtes pas en mesure de démontrer les bénéfices à « changer » ou à mettre en place de nouvelles choses, vous risquez simplement d’être pris pour un(e) urluberlu(e) ou pour un agité pathologique, le genre de gus incapable de tenir sur sa chaise plus de 3 minutes…

#3 – Pensez à la mise en oeuvre

Lorsqu’un collaborateur vient voir son boss en lui donnant 2 ou 3 pistes sur la façon de réinventer le business, celui-ci peut avoir tendance à penser : « Ok, il est mignon, on y pensera quand on aura le temps, hein ! ». Si vous souhaitez voir vos projets arriver en haut de la pile, vous devez impérativement commencer à dérouler un « début de plan d’actions ». Plus vous serez concret et précis sur les étapes et les moyens à déployer pour mettre en oeuvre votre idée, plus cela aidera votre interlocuteur à se projeter et à visualiser « en vrai » comment passer du point A (Aujourd’hui) au point B (Bonne idée implémentée). Nul besoin de dire que plus votre plan sera réaliste, plus vous risquez de marquer des points !

Partagez cet article !

Related Posts