MENU
bruce-almighty

by • janvier 13, 2014 • Efficacité, RelationsComments (0)1719 •

Tu veux une vie meilleure ? Change (au choix) de femme / mec / potes / boss / collègues…

Utilité : 90%%

Facilité de mise en oeuvre: 40%%

Rapidité des résultats: 65%%

Hotness du conseil !

Summary:

J’ai une théorie sur pas mal de sujets (Si tu suis ce blog, t’es un peu au courant normalement…). Et concernant l’impact de nos relations sur la qualité de notre vie j’en ai une également… Tu veux l’entendre ? Pour moi « Nous sommes tous la moyenne des 5 personnes que l’on côtoie le plus ». Je dis « pour moi », mais c’est également un constat auquel arrivent la plupart des études réalisées en psychologie sur le sujet…

Tiens on va faire un jeu ! Prends donc 2 minutes et liste les 5 personnes avec lesquelles tu passes le plus de temps. Il peux s’agir de ta femme (ton mec) / ta maîtresse (ton amant) / ton(tes) associé(e)s / ton boss / tes collègues / tes ami(e)s / tes copines sur YouPorn / tes potes de la salle de gym / les amis avec lesquels tu fais de la musique / les guignols que tu retrouves au bar 1 soir sur 2…

  • Qui sont REELLEMENT ces personnes ?
  • Que font-elles ? A quoi occupent-elles leurs journées, leurs loisirs ?
  • De quoi se nourrissent-elles (physiquement, intellectuellement, spirituellement) ?
  • Que valent-elles ?
  • Quelles sont leurs qualités ?
  • Que t’apportent-elles ?
  • En quoi te font-elles grandir ?
  • Font-elles en sorte d’évoluer et de se réinventer au quotidien ?
  • Dans quel sens te tirent-elles ?
  • Hum… ?

Je suis prêt à parier que si tu as fais ce rapide check tu arrives à la conclusion suivante : Certaines personnes t’apportent une énergie considérable (de par l’aura qu’elles dégagent, de par les activités que vous partagez, de par les relations que vous entretenez, les projets que vous montez ensemble) alors que d’autres te plombent et bouffent ta force vitale comme des rapaces (à force de se plaindre, de baver de façon négative sur leur entourage ou encore du fait des « activités » dans lesquelles vous vous entraînez mutuellement…).

Fais le compte maintenant : Quand tu fais la moyenne de tout ça… Ca score à combien ?

Ce qui est marrant (ou pas) dans tout ça c’est que nous finissons invariablement par ressembler – plus ou moins – à ces personnes que nous côtoyons… D’ailleurs c’est prouvé : les gens qui trainent avec des gros finissent obèses, ceux qui évoluent avec des sportifs ont plus de probabilités de chopper des Six-Packs ou un Killer Butt, ceux qui ont des amis entrepreneurs montent plus facilement une boite, etc…

Cale tes relations sur tes objectifs !

Si tu as des objectifs ambitieux pour toi (que ce soit sur un plan personnel ou professionnel) tu PEUX (tu DOIS même) CHOISIR les personnes avec lesquels tu passes le plus clair de ton temps… et ceci avec la plus grande attention.

Dans ce domaine comme dans les autres, il n’y a pas de demi mesure :

  • Soit les personnes te font avancer et évoluer… Dans ce cas, garde les dans ton cercle et accorde leur toute l’attention et toute l’énergie qu’elles méritent. Fais en sorte de leur apporter (au moins autant) qu’elles t’apportent. Prends soin d’elles, sois là pour elles lorsqu’elles en ont besoin et même un peu avant. Ces personnes sont précieuses.
  • Soit les personnes te freinent et sont des entraves à ton évolution personnelle, elles te polluent, te distraient de tes objectifs… dans ce cas, fais les sortir de ta vie. Ou du moins garde les à distance. Tu n’as rien à gagner à passer du temps avec des personnes qui te tirent vers le bas… même si c’est « marrant » de passer un moment avec elles. Tu peux AUSSI te marrer avec les personnes qui te font avancer (et tu le sais très bien).

Euh… C’est pas un peu « radical » comme façon de procéder ?

Tu te dis peut-être (sans doute même) qu’en adoptant cette façon de faire, tu vas perdre la « spontanéité » qui fait les relations, que c’est un peu flippant de procéder à ce genre de « calcul » pour décider de qui est dans ta vie et qui n’en est pas…

Ma réponse ? Ca dépend !

Ca dépend des ambitions que tu as pour TOI et pour le reste de ta vie en fait…

Quoi qu’il en soit, garde ça dans un coin de ta tête : Tu es sur cette Terre pour un temps LIMITÉ. Tes journées ne font que 24 heures et même à avoir des prédispositions génétiques hors du commun (du genre tu aurai le pouvoir de ne dormir que 4 heures par nuit 365 jours de suite, ce qui – je pense – n’est pas ton cas) cela ne te laisse que peu de temps en définitive pour réaliser ton plein potentiel, te construire une vie sur mesure et accomplir tes rêves les plus fous. Ceci n’est pas une préférence ou une opinion, c’est un fait. D’ailleurs le sentiment de ne pas avoir vécu assez fait parti du Top5 des sentiments éprouvés par les personnes qui sont sur le point de claquer…

Tout le monde rêve de changer le monde d’une façon ou d’une autre, d’apporter sa contribution, de réaliser de grandes choses… mais au fond peu de personnes y parviennent. Pourquoi ? Et bien parce que l’on ne change pas le monde seul(e)… Conclusion ? La première chose à faire si tu t’es fixé ce genre de mission (changer LE monde ou même TON monde), c’est de choisir tes relations (conjoint, associés, collaborateurs, amis…) avec la plus grande attention…

A toi de jouer !

Partagez cet article !

Related Posts